Marketing mobile : toujours pas pratique courante

Marketing mobile : toujours pas pratique courante

Le CMAThe CMA a partagé avec ses membres une donnée cruciale tirée de l’étude d’Ipsos, 2015 Canadian Digital Marketing Pulse, sur l’importance  du mobile dans les stratégies marketing déployées par les marques canadiennes. Nous vous avions parlé de cette étude en début d’année.

Ce billet a paru originalement sur le blogue du Réseau APCM le 24 mars dernier.

Le mobile, important ou pas?

Lorsqu’Ipsos a demandé aux professionnels du marketing et aux agences quelles tactiques numériques ils emploient toujours ou souvent, le mobile arrive en 7e place pour les annonceurs et en 6e place pour les agences (devant le marketing par courriel qui est souvent géré à l’interne par l’annonceur).

Il est possible que la formulation de la question explique ce résultat étonnant ou qu’il y ait eu une mauvaise compréhension de ce que signifie « mobile » dans ce contexte. Comme vous l’avez sûrement remarqué dans le tableau ci-dessus, les autres choix de réponse (ex. SEO, marketing par courriel, etc.) représentent réellement des stratégies alors que le mobile peut être plutôt considéré comme une plateforme.

digital tactics

Toutes les stratégies marketing doivent tenir compte du mobile :

  • Le marketing par courriel : plus de 50% des courriels sont lus sur un appareil mobile.
  • Les médias sociaux : plus de 50% du temps consacré aux médias sociaux se passe sur un appareil mobile.
  • Le SEO : s’appliquent autant à la navigation à partir d’un ordinateur de bureau qu’à partir d’un appareil mobile.
  • L’affichage publicitaire : plusieurs annonceurs créent déjà des publicités qui s’adaptent à la taille de l’écran.
  • La recherche payée : s’applique autant aux ordinateurs qu’au mobile, l’un de va pas sans l’autre.
  • La vidéo : bien que la majorité soit visionnée sur des ordinateurs, la part du mobile est en très forte croissance!

Mobile, mais encore…

Selon l’étude d’Ipsos, la majorité des efforts déployés uniquement pour les stratégies mobiles portent sur l’optimisation de sites web (75%) :

  • 63% des répondants ont choisi un design adapté (« responsive »).
  • 49% ont développé une application.
  • Un annonceur sur cinq utilise les coupons mobiles dans ses promotions.

L’étude comporte aussi un volet consommateur :

  • 49% des répondants sont prêt à recevoir des renseignements de la part de marques sur leurs appareils mobiles (en hausse par rapport à 36% en 2014).
  • 30% des consommateurs auraient répondu à un texto promotionnel dans les 6 derniers mois.

Ajouter un commentaire