Un audit interactive se réalise en 24 heures 1

Un audit interactive se réalise en 24 heures

L’audit en communications interactives, ou audit interactive, offert par Titan Interactif requiert 24 heures de travail à compléter.

Ceci ne veut pas dire que ça se complète en un seul jour. Il faut prévoir environ deux semaines pour compléter le processus.

Comment ce temps se réparti?

Lorsqu’un client s’entend avec Titan Interactif pour réaliser un audit en communications interactives, une première demande d’information et documents à soumettre lui est présenté afin de préparer la mise en contexte de l’audit et répondre à l’avance àun certain nombre de questions. Ceci a pour but de sauver du temps d’entrevue en personne car c’est souvent làun frein à s’embarquer dans le processus.

Initialement nous estimions à 20 heures d’entrevues en personne au total mais avec la réalisation de quelques audits et la rationalisation des questions d’entrevues, jumelé aux documents reçus àl’avance font en sorte que nous requérons de 5 à 7 heures pour compléter les entrevues en personne. Déranger une journée de travail semble beaucoup plus acceptable que deux ou trois…

Donc quelques heures sont passées à l’avance des entrevues par le client à assembler et envoyer  des documents et réponse, et par Titan Interactif à débuter l’analyse de ces informations. Ensuite il faut prévoir une journée ou 5 à7 heures d’entrevues en personnes seront réalisés. Puis l’analyse complète est enclenchée et la production du rapport final débute. Il y a souvent quelques questions résiduelles à répondre après les entrevues.

Qui doit participer àla journée d’entrevue?

Un responsable de la haute direction doit être rencontréau début des entrevues et il est bienvenu, même encouragé, de demeurer pour la suite qui se fait grandement avec la direction marketing. Nous avons parfois besoin d’interviewer les spécialistes lorsque le directeur ne peut répondre aux questions. Par spécialistes, nous parlons des responsables spécifiquement du site web de l’entreprise, du responsable en médias sociaux, en publicité, de l’infolettre ou autres disciplines spécifiques.

Intéressé?

Le but ultime de l’audit en communications interactives est d’offrir l’analyse d’un tiers expérimenté, objectif et non-biaisé, des projets numériques vis à vis le traditionnel, de l’entreprise afin de comprendre l’heure juste et comment améliorer sa situation.

Contactez-moiSamuel Parent, pour plus de détails sur ce nouveau service.

Ajouter un commentaire