Autoréglementation du ciblage comportementale [vidéo] 1

Récemment je publiais un billet expliquant ce qu’est le ciblage comportemental. Je poursuis aujourd’hui sur le même sujet. Aussi récemment, le commissariat à la protection de la vie privée du Canada émettait un avis sur le ciblage publicitaire comportemental sur Internet. Cela nous mène donc à l’autoréglementation du ciblage comportemental créé par le DAAC au Canada.

Article revu le 17 mars 2021

Autoréglementation ?

autoréglementation de la publicité d'intérêtUne coalition de huit associations commerciales chefs de file de l’industrie de la publicité au Canada a annoncé aujourd’hui la mise en place d’un cadre d’autoréglementation de l’industrie concernant la publicité comportementale en ligne (PCL) au Canada.

L’initiative, semblable à celles qui ont été adoptées aux É.-U., et en Europe, est l’aboutissement de plus de deux années de travaux. Cela comprend des présentations régulières, un dialogue, des recherches, ainsi que des mises à jour sur l’avancement des travaux au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (CPVP).

Bien que le programme soit coordonné par IAB Canada, il est entièrement appuyé par les associations de l’industrie :

  • Les normes canadiennes de la publicité (NCP);
  • L’Association des agences de publicité du Québec (AAPQ);
  • Le Canadian Media Directors’ Council (CMDC);
  • L’Association canadienne des annonceurs (ACA);
  • Le Conseil des directeurs médias du Québec (CDMQ);
  • L’Association canadienne du marketing (ACM);
  • L’Institut des communications et de la publicité (ICP);
  • Le Bureau de la publicité interactive du Canada (IAB Canada).

La cadre comprend les quatre éléments suivants :

Transparence

Indiquer immédiatement aux consommateurs si les sites Web qu’ils consultent contiennent de la publicité comportementale en ligne. Cette indication prendra la forme d’une « icône » apposée sur les annonces ciblé par le comportement. L’icône se verra aussi près des publicités indiquant à l’usager que son comportement est suivi pour ciblage futur.

Éducation

Offrir aux consommateurs un accès en un seul clic à des renseignements éducatifs clairs et concis au sujet de la publicité comportementale en lign. Les consommateurs doivent comprendre la nature de ces pratiques. Nous souhaitons qu’ils comprennent la façon et le moment où leur vie privée est protégée dans les différents processus publicitaires ciblés. Aussi, nous souhaitons les informer sur comment se protéger là où se présentent des risques à la protection de leur vie privée.

Choix

Les consommateurs peuvent déjà gérer les témoins (cookies) en modifiant les préférences de leur navigateur. Un témoin permet de déterminer si un site web, un réseau publicitaire ou un service tiers peut recueillir et stocker des renseignements sur notre comportement en ligne. Des données de comportement qui serviront à nous cibler par la suite avec d’autres annonces.

L’initiative d’autoréglementation de l’industrie va plus loin. Elle offre aux consommateurs des instruction sur comment modifier les paramètres de sécurité de leur navigateur. En un seul clic, ils peuvent refuser la publicité comportementale en ligne s’ils le souhaitent. Certains éditeurs offrent déjà cette option d’exclusion, l’initiative coordonnée étendra cette pratique à l’ensemble de l’industrie canadienne de la publicité en ligne.

Responsabilité

Le program de responsabilisation garantit que les préférences en matière d’exclusion des consommateurs doivent se conserver à long terme. Ce program, en cours d’élaboration, mettra en jeu un mécanisme par lequel les citoyez pourront effectuer des plaintes indépendants. Normes Canadiennes de la Publicité (NCP) traitera ces plaintes de façon indépendante.

« Grâce à l’achèvement du cadre canadien, la portée de l’initiative d’autoréglementation de la publicité comportementale en ligne est maintenant d’ordre mondial », a déclaré Paula Gignac, présidente d’IAB Canada. « Les éditeurs en ligne et les réseaux publicitaires canadiens vont de l’avant avec le cadre en ce moment même, et en fait, puisque de nombreux membres d’IAB Canada font également affaire aux É.-U. et dans le monde entier, ils sont nombreux à avoir presque terminé les quatre étapes du processus. »

Bob Reaume, vice-président, Politiques et recherche, Association canadienne des annonceurs, confirme la volonté des annonceurs de mettre en œuvre leur partie du plan : « Nous sommes heureux de constater que le travail du groupe de toute l’industrie est prêt à aller de l’avant, car cette initiative accroît l’engagement des annonceurs à annoncer de façon responsable dans tous les médias. »

« Les agences travaillent également à préparer les clients au programme d’autoréglementation », souligne Arthur Fleischmann, PDG de John St. et président du comité interactif de l’ICP. « L’ICP et ses agences membres endossent et appuient fortement cette initiative, et s’engagent à s’assurer que le cadre d’autoréglementation sur la PCL soit rigoureusement appliqué au Canada. »

Ajouter un commentaire