Indicateur de performance : Radio 2

On parle beaucoup de la révolution numérique et interactive que vit les médias, les bouleversements, la baisse de lectorat / d’auditoire, le changement de comportement des consommateurs, le citoyen qui prend le contrôle de sa consommation média… Ce billet est une vaste mise à jour d’un billet précédent « Performance des médias traditionnels » (15 janvier 2010), mais aussi plus précis car nous traiterons ici que de la radio terrestre, la radio satellite et autres formes d’écoute d’audio. D’autres billets suivront dans les prochaines semaines, ou ont déjà paru, pour mieux couvrir les quotidiens, la télévision, les magazines et autres médias.

Qu’en est-il vraiment?  Les médias traditionnels ne sont pas morts, pas encore. Ils ne sont pas aussi forts qu’ils ont déjà été – c’est normal, il y a des nouveaux joueurs avec qui il faut partager la cours d’école depuis un certain temps. Toutefois ils occupent toujours une place très importante, certains pour tous, d’autre plus pour certaines cibles.

Regardons un peu ce qui en est pour la radio en Amérique du Nord, incluant des données pour le Québec et le Canada:

Portée et usage

  • 92% portée hebdo (BBM A18+ 2009 moyenne) quelque peu inférieur à la télévision mais supérieur à tout autres médias (99%)
    • 92% portée hebdo de la radio au Canada francophone
  • 236 millions d’auditeurs américains de 12ans et plus, soit 92.5% de cette population (Arbitron 2010/01) (merci @slanglois) c’est 90% pour les 12-17ans et 86% pour les 18-34ans.
  • 87% des canadiens écoutent la radio AM/FM (incluant via Internet) à tous les jours. (Angus Reid Strategis – Radio’s Future 2009/06)
    • 28% écoute leur iPod ou mp3 à tous les jours, 35% ne se servent jamais d’un tel outil
    • 16% ont écouté une radio disponible uniquement sur le web dans la dernière semaine, 52% ne l’ont jamais fait
    • 10% écoutent la baladodiffusion à chaque semaine, 67% ne l’ont jamais fait
    • 59% visitent le site web d’une station de radio pour l’écouter (1er rang) puis 30% pour participer à des concours (#2)  et 24% pour des nouvelles locales / régionales (#3)
    • 68% s’abonnent à l’infolettre d’une radio (newsletter) pour gagner des prix, ou 60% parce qu’ils adorent la station, suivi à 44% pour obtenir des nouvelles locales et régionales.
  • 16% des Américains consomment les nouvelles à la radio (en baisse du 21% de 2004) vs 41% en ligne (PEW 2011/01/05)

Temps passé avec le media

  • 1,122 minutes hebdo passé avec la radio (BBM 2009 moyenne A18+) ou 31% du temps passé avec les médias, 40% moins qu’avec la télévision, 40% plus qu’avec Internet.
    • 1,169 minutes hebdo au Canada français, 31%
  • Les hommes américains passent 4.9 heures à écouter la radio par semaine vs 4.8 pour les femmes (8ans et +) (TNS Newzoo BV)
  • 34% des auditeurs radio Américains écouteraient moins la radio terrestre si la Web Radio était disponible dans l’auto (MRM 2010/08)
    • 42% chez les 18-24ans,
    • 50% chez les amateurs de musique alternative
    • 37.3% chez les hommes vs 33.6 chez les femmes
    • 58% opteraient pour la radio Internet dans leur dash d’auto, plutôt que la radio terrestre sur leur iPod.
    • 94.7% n’abandonneraient pas la radio complètement, délaisseraient autres médias bien avant : console de jeux, iPod, DVR, DVD même la télévision
  • -1.9% de temps passé avec la radio aux États-Unis en 2010 (95.7min/jour) vs 2009 (97.5min/jour) qui suit la baisse de 3.1% de 2009 vs 2008 (101.6min/jour) (eMarketer 2010/12/29)
    • Selon Forrester, les américains passent 6 heures avec la radio par semaine en 2010, en baisse de 15% depuis 2005  (Forrester 2010/12/13)

Revenus publicitaires & indice de confiance

  • 55% ont confiance en les pubs à la radio.  (North America – Nielsen Online Global Consumer Survey – July 2009)
  • La radio est le 5e média en lequel les Français ont le plus confiance à 12% – derrière Internet (29%), télévision (20%), quotidiens (19%), et la PLV (13%) (Ifop et Nurun – Influence des médias sur les décisions d’achats)
  • 83% des canadiens disent que la radio AM/FM est soit indispensable pour eux, ou une partie importante de leur vie (Angus Reid Strategis – Radio’s Future 2009/06), vs 50% aux États-Unis (RadioNext study 2007)
  • Les revenus de la radio aux États-Unis ont baisse de 18% en 2009 vs 2008. (RAB 2010)
  • +6% de croissance dans les revenus de la radio aux États-Unis pour les 3 premiers quarts de 2010 vs la même période en 2009 (RAB 2010/11/19)
  • 9% croient que la radio est la meilleure source pour trouver des nouvelles aux États-Unis, DERRIÈRE Internet à 44% (Rasmussen Reports 2010/09/27)

Radio Satellite

  • Sirius XM rejoint environ 32 millions d’adultes américains à toutes les semaines selon Arbiton (MediaPost 2010/01/15)
    • Question : à quand la mesure de la radio satellite, câble (Galaxie) et internet, bref toute la radio, par BBM?
  • 13% des canadiens écoutent la radio satellite à toutes les semaines vs 59% qui l’écoutent jamais. (Angus Reid Strategis – Radio’s Future 2009/06)
  • 16.4% des usagers des médias sociaux de 55+ans écoutent régulièrement la radio par satellite. (BIGresearch SIMM 2009/12/09)
    • 14.4% pour les 35-54ans
    • 11.2% pour les 18-34ans

Audio non-radio

  • Les 8-18ans (génération M2) consomment en moyenne 2:31 hr de musique/audio quotidiennement (vs 1h49 en 1999) sur 10 :45 h au total (Kaiser Family Foundation – Harris Research)
  • 15% des usagers des médias sociaux de 18-34ans écoutent régulièrement une webradio. (BIGresearch SIMM 2009/12/09)
    • 10.7% pour les 35-54ans
    • 5.7% pour les 55+ans

En attendant mes prochains billets pour les autres médias traditionnels, vous pouvez consulter :

Ajouter un commentaire