Comment vendre les médias sociaux au patron 1

Comment vendre les médias sociaux au patron

De plus en plus les exécutifs d’entreprises se font siller les oreilles avec le terme « média social. » Il n’y a pas de façon hyper rapide (moins de 5 minutes) d’expliquer à quelqu’un qui n’est jamais allé sur Twitter ou Facebook ce que c’est. Trop souvent on peut s’enfarger dans les explications, concepts et phénomènes qui nous paraissent important mais qui ne leur sont pas évidents.

Il faut se mettre dans leur peau. Qu’est-ce qui compte pour un président, un v-p ou autres membre d’un exécutif qui dépasse la cinquantaine et qui ne connait pas les médias sociaux? Voici quelques astuces pour capturer leur attention :

1.       Démontrer une conversation récente / courante

Que ce soit avec Google Alerts, TweetDeck, directement sur Facebook ou ailleurs, vous devez constater des conversations qui impliquent votre entreprise (ses produits ou ses services) en ligne en quelque part. Faite un résumé d’une telle conversation avec des captures d’écrans. Essayez de rapporter la part de commentaires positifs vs négatifs dans cette conversation sur une période de temps déterminé. Identifiez les questions de clients qui demeurent sans réponses – et expliquer à la direction ce que vous compter faire pour remédier à cette situation, que vous souhaitez vous assurez qu’ils en sont conscients.

2.       Négligez pas l’info sur la concurrence

L’exécutif d’une entreprise est habituellement très intéressé lorsqu’on leur présente de l’info sur la concurrence. Comme au point 1., faites un résumé de leur activité dans la sphère sociale en ligne ; nombre d’adeptes, présence, conversations, positif vs négatif…

3.       Qu’est-ce que d’autres entreprises font de bien, et de moins bien

Ayez 2-3 cas en mais de succès et d’échecs avec les médias sociaux. Succès peut se limité à ayant généré beaucoup de presse ou avoir bâtir une très grande base d’adeptes. Échecs peut aussi être un cas d’avoir bâtis une grosse base d’adeptes mais de ne pas alimenter leurs conversations. Si aucune ne vous viens en tête, cherchez Google pour des études de cas, succès et échecs – il y en a des milliers de disponibles en ligne et surement quelques unes dans votre domaine.

4.       Utilisez des chiffres

Y’a plein de sources qui se fendent en quatre pour vous fournir des données, chiffres, statistiques dans tous les sens et sur tous les aspects des médias sociaux;  eMarketer, MarketingProfs , Nielsen, comScore, Morgan Stanley et Forrester en sont que quelques uns. Suivez leurs conversations, leurs communications et récupérer ce qui peut vous être pertinent avec l’exécutif de votre entreprise.

5.       Commencez petit

Commencez avec ce qui est facile pour tous à l’interne, ou juste pour vous si vous êtes le bénévole de service. Commencez petit mais soyez réguliers. Enrôlez d’autres dans votre organisation qui ont soit une bonne plume, une bonne oreille ou qui sont de nature très « social. » Assurez vous de mesurer vos actions, d’avoir un objectif claire (bâtir une armée de fidèles, alimenter les conversations à votre sujet, service à la clientèle, répondre aux besoins des gens…) et suivez votre progrès contre celui-ci.

6.       Prévoyez le pire

Assumez, avec confiance, que vous ou quelque chose que votre entreprise fera résultera en « crise. » Comment y répondrez-vous? De quelles ressources aurez-vous besoin (RH, légal, ingénierie…)? Prévoyez des scénarios plausibles et planifiez votre réaction. Lorsqu’une situation se produira, vous aurez de la réflexion et des plans de dressés et pratiquer pour aider à garder votre calme et guider votre réaction.

7.       Identifiez de l’aide externe

Identifiez, rencontrez et entretenez une relation d’affaire avec des ressources externes qui pourront vous aider lorsque le besoin se fera ressentir. Que ce soit pour gérer une rapide croissance, une crise ou simplement pour appuyer vos arguments à la direction de l’entreprise, une ressource externe a toujours un grand recule par rapport à vous et une situation – il/elle en a vu d’autres dans d’autres contextes, de tailles/ampleur différentes.

8.       Créez un guide de comportement / politique

Adapter vos politiques internes ou créez en une. Trouvez celles que d’autres ont publiés (cherchez Google pour Social Media Policy et vous aurez l’embarras du choix). Ceci vous devrez le faire de concert avec les Ressources Humaines de votre entreprise, mais provoquez cette réflexion – ça reviens au point 6.

9.       Maintenez le cap

Continuez de présenter des cas, vos succès, vos solutions à diverses situation à votre direction. Démontrez la valeur et les résultats de vos efforts à ces derniers. Restez fidèle à votre / vos objectifs. Maintenez votre régularité et augmentez la cadence petit à petit lorsque vous êtes assuré de pouvoir maintenir cette nouvelle vitesse de croisière.

Une présence sur les média sociaux est essentielle à toutes entreprises, qu’ils aient ou non un site web. 62% de TOUS LES QUÉBÉCOIS sont sur Facebook régulièrement à tous les mois (84% des internautes québécois), 50% sont sur YouTube mensuellement. On ne peut pas négliger cette masse, et il n’est pas sage de négliger des conversations sur nous auxquelles nous avons accès.

Ce billet fut inspiré en partie par « 9 Ways to Sell Social Media to the Boss » de Ekaterina Walter le 25 août 2010 sur Social Media Examiner.

One comment

Ajouter un commentaire