Les médias sociaux encouragent le devoir du citoyen

Avant hier était une journée électoral de mi-mandat aux États-Unis et en l’agence interactive JESS3 avec Foursquare, en partenariat avec d’autres organisations tels Google, Pew Center, Rock the Vote et Voting Information Project, ont créé un programme encourageant les américains à voter – de façon totalement volontaire, et neutre – ce qui est très rare aux États-Unis.

Comme vous voyez dans la capture d’écran ici haut, leur premier incitative pour que les usagers de Foursquare aille voter est de leur offrir un badge (en haut à gaude, le logo). Mais là pour l’avoir il fallait écrire dans son « shout out » #ivoted. Soit un hashtag utilisé sur Twitter et Facebook. Ce code a été utilisé lors des dernières élections aussi afin de suivre l’évolution du vote sur Twitter. L’idée cette fois, de la part de JESS3 était d’utiliser ce hash tag qui servirait déjà, afin de promouvoir Foursquare par le biais des élections – en publiant automatiquement son « check-in » sur Twitter (ce que la majorité font) on y diffuse l’endroit où nous sommes (le poste de vote dans ce cas) ainsi que le tag #ivoted.

Ceci indique aux gens qui suivent le vote que les usagers Foursquare sont actif avec le vote, et aux amis sur Twitter et Facebook, qu’on a fait son devoir de citoyen (si on est Américain) les incitant à ne pas oublier de le faire aussi.

Étant Canadien, Québécois, et intéressé à la politique d’ici, je ne me rappel d’aucun moment en histoire récente ou des citoyens ou entreprises auraient encouragé le vote, pour le fait de voter, sans pousser d’un bord ou d’un autre… Pourquoi sommes-nous si différent ici au Canada? Du même coup, connaissez-vous bien des amis et collègues qui se vanteraient d’être allé voter? Qui publierait sur Twitter et Facebook qu’ils ont accompli leur devoir de citoyen sans indiquer pour qui pour ne pas influencer le vote de ses amis? J’en connais pas – surement que sur ce compte, y’en a guerre plus aux États-Unis…

Considérant qu’il y a plus de 4 millions d’usagers Foursquare dans le monde et que la majorité est américaine (disons au moins 80%), et que seulement 31% font un check-in quotidiennement (sont actif), ceci donnerait un taux de participation d’environ 5.1% ce qui en soit est très faible. Il y a toujours la forte chance que la majorité des usagers n’étaient pas au courant de l’initiative, mais c’est un début.

Déjà ce site offrait aux usagers le visionnement du nombre de check-ins au nombre d’endroits, le ratio homme/femme ainsi que tout cela par État. Foursquare a indiqué qu’ils souhaitaient aller beaucoup plus loin pour les prochaines élections présidentielles en 2012.

Ajouter un commentaire