Pourquoi nuancer vos prédiction de trafic web?

La semaine dernière, mon billet portait sur la prédiction du trafic web de mes sites chez Corus Québec pour mieux planifier leur croissance futur. Après réflexion, il m’est venu la réalisation que mes prévisions ne sont pas que mathématiquement linéaire.

Je nuance également les ratios à certains moments dans l’année. Je le fait pour certains sites. Cela permet de tenir compte, ou pas, d’événements extraordinaires survenu dans le passé dont la récurrence est prévisible.

Pour votre information, j’étais Directeur Internet chez Corus Québec (à la rédaction de cet article en 2010), responsable des ventes, développement et contenu pour les sites Internet de nos 12 stations de radio tels www.ckacsports.com, www.985fm.ca et www.ckoi.com. Certains sont très gros tandis que d’autres sont assez petit. Certains sont alimenté automatiquement tandis que d’autres sont entretenus quotidiennement en contenus original par une équipe dédié.

En 2011, Corus Québec a vendu à Cogeco Média et j’ai décidé de relever de nouveaux défis ailleurs.

Article revu le 11 mai 2020

Nuancer les prédictions de traffic web

Il y a plusieurs bonnes raisons pour nuance les prédictions. Il y a aussi beaucoup de bonnes raisons pour ne pas toucher le modèle mathématique.

  • Bonnes raisons POUR nuancer les chiffres, si… :
    • Vous avez connu dans le passé un pic ou creux anormal. Si vous connaissez la raison et êtes confiant qu’elle ne se reproduira pas.
      • Voici quelques exemples : serveurs hors service, problème d’accès, site piraté, une nouvelle majeur (événement mondiale ou très important) non-prévisible comme les événements du 11 septembre 2001, ou la pandémie du Coronavirus en 2020.
    • Votre nouveau site grandit rapidement. Dans une telle situation, il faudra appliquer un facteur de réduction aux taux de croissances future. La croissance n’est pas soutenable au même taux indéfiniment.
      • Par exemple, 50 000 nouveau visiteurs uniques sur un audience mensuel de 200 000, c’est une croissance de 25 %. Comparativement, 50 000 nouveaux visiteurs avec une moyenne de 500 000 n’est que 10 % de croissance.
    • Vous avez planifié des actions significatives dans le future. Vous savez qu’elles affecteront la portée et / ou le trafic de votre site. Il faudra alors ajuster les taux de croissance en conséquence.
      • Par exemple, une grande campagne publicitaire pourrait générer beaucoup de trafic web. Ou encore, une refonte de site web.
      • Faites vos ajustements de façon très conservatrice. Assumez le pire, pas le mieux.
    • Vous planifiez un partenariat important en ligne dont le but est de vous ramener du trafic.

Ou pas nuancer les prédictions ?

Parfois il y a des bonnes raisons POUR NE PAS nuancer les chiffres :

  • Le plus vous jouez avec les chiffres, le plus vous vous éloignez du modèle initiale. Par conséquent, vos prédictions seront de moins grande confiance. À quoi ça sert de produire un aussi gros chiffrier Excel si vous allez ultimement DEVINER les chiffres futurs? Donnez une chance au modèle avant de jouer avec les chiffres.
  • Invariablement, nous surestimons toujours l’impact des changements au site. Cela va autant en croissance qu’en baisse. Nous sommes biaisé lorsqu’il s’agit de notre site.
  • Parce que l’histoire se répète, qu’on le veuille ou non, lorsque tous les autres facteurs demeurent les mêmes (vos efforts, la qualité et régularité de votre travail).
    • Par exemple, www.CKACsports.com alimente la section sport de www.Sympatico.ca, ce qui nous ramène un bon trafic mensuellement. J’avais ajusté mon estimé des premiers mois de ce partenariat dans mon modèle afin de tenir compte de cette réalité – des ajustements qui se sont avéré trop conservateurs.
    • Cas vécu récemment, j’avais ajusté ma protée de façon minimale à la baisse, et le trafic web de façon plus importante, sur www.CKACsports.com pour février tenant compte des Olympiques qui attirent réellement une moins importante foule que le hockey, et qui est consommé à la télévision plus que sur le Web. Ultimement, les deux ont chuté de 50% pendant les Olympiques pour rebondir la semaine suivant à leur niveau initialement prévu par mon modèle.

Une autre note. Je m’assure de toujours laisser mes formules en format formule en Excel pour que tout le futur se recalcule automatiquement dès que j’y ajuste un mois prédit pas sa réalité. Aussi, toutes nuances apportées aux chiffres sont changé de noir à rouge pour qu’il soit en tout claire quels chiffres ont été changés. Je vais aussi souvent ajouter une note à la cellule pour indiquer pourquoi j’ai ajusté la prédiction, car dans 5-6 mois je risque de l’avoir oublié. Je peux aussi toujours revenir à la formule originale si dans le futur je juge bon  de ne plus ajuster une certaine donnée.

Voyez vous d’autres instances où nuance les chiffres serait important ou bénéfique? Ou encore d’autres raisons pour se retenir de les changer?

Ajouter un commentaire