L’Absurdité de l’algorithme Facebook

L’Absurdité de l’algorithme Facebook

FacebookPendant la crise du Coronavirus, je constatais que l’algorithme de Facebook manque sérieusement de jugement à l’occasion.

Recommandations automatisées de promotion Facebook

Si vous gérez une page Facebook, vous recevez sans doutes des recommandations d’en faire la promotion lorsqu’une publication génère 95% plus d’engagements que les autres publications, ou encore lorsque soudainement les visites à votre site web augmentent en partance de votre page.

Bien souvent, ce sont des bonnes suggestions et il faut alors voir si c’est un message qui mérite un budget publicitaire, aussi petit soit-il.

Cependant, j’ai eu quelques tels messages pour la page et les publications d’un client pendant cette crise qui manquaient sérieusement de jugement.

Un manque de jugement dans l’algorithme Facebook?

En effet, le client en question est un résidence pour aîné qui était un foyer d’éclosion. Bien entendu, la publicité était arrêté depuis un certain temps, mais cette page et ses publications ont été prises d’assaut par des proches inquiets, et d’autres en colère.

Alors qu’on songe à fermer temporairement la page le temps que les instances réputés gèrent la situation de santé sur place, Facebook m’envoi ce beau message (désolé c’est en anglais). 

facebook message

En fait, c’était en 72 heures, pas 28 jours. Et j’en ai eu 2 autres pour les 2 publications qui ont accumulé les messages des gens. 

On s’entend, c’est pas le temps de jeter de l’huile sur le feu en “boostant” la publication.

Tenir compte des “sentiments”

Il me semble que Facebook pourrait tenir compte des sentiments associés à une publication. Sans même lire les commentaires, ou en identifier les mots clés, il y a les 6 variations de “Like” ou “j’aime” qui témoignent d’un bon indice. Si la majorité est en colère, ou triste, c’est probablement pas une bonne idée d’investir des dollars publicitaire pour rejoindre davantage de gens.

Il existe depuis longtemps des outils de veille qui analysent les “sentiments” exprimés par les commentaires en ligne. Ils sont plutôt positifs ou négatifs.

Ce n’est définitivement pas la première fois qu’un page Facebook fait face à une controverse, ou à une telle crise.

Facebook devrait définitivement améliorer son algorithme, cette fois cependant, pas pour favoriser les dépenses publicitaire, mais pour mieux prendre en considération le contexte des comportements soudains sur une page et ses publications. Cela ferait un peu plus sérieux de leur part.

Par conséquence, j’ignore presque toujours ces recommandations maintenant, sachant qu’aucun jugement n’a été inclus dans ces recommandations.

Add comment