Comment régulièrement créer du contenu vidéo

Comment régulièrement créer du contenu vidéo

comment creer du contenu vidéo régulièrementJ’ai récemment lu quelques articles portant sur la production régulière de contenu vidéo. À la fois je souhaitais mettre à jour une portion de contenu d’un cours que je donne à l’Université de Sherbrooke. Aussi, la question revient souvent de divers clients qui je souhaitais me créer une ressource plus solide comme réponse.

Premièrement, pourquoi du contenu vidéo?

85% des gens lisent les captions sur la vidéo.

Le but de la vidéo, ce pourquoi les gens les regardent (en grande majorité), est pour se divertire ou s’instruire, pas pour acheter un produit ou un service

Par contre, parfois nous regardons aussi de la vidéo explicative portant sur un produit ou un service. Soit c’est un avis ou une critique, ou une marche à suivre.

Kim GarstJ’ai particulièrement apprécié un article par Kim Garst qui elle même citait Owen Video parmi les astuces. Owen publie 2 vidéos par semaines offrant multiples conseils sur comment produire, éditer, et promouvoir ses vidéos.

Le plus important conseil de Owen est de créer 2 types de vidéos afin de rejoindre 2 audiences différentes.

Audiences

Il faut viser 2 audiences : la masse et le coeur de cible. Chacune pour une raison bien différente :

La Masse

La masse, donc bien au-delà de votre clientèle visée

    • 1ère série de contenu vidéo
      • publication régulière
      • 5 à 7 minutes, jusqu’à 10. Pas moins, pas plus.
    • On fait ici des contenus informatifs / divertissant qui ne tentent aucunement de vendre vos services / produits.
      • Faites de vidéos où vous réagissez en tant que professionnel à un contenu ou événement culturel populaire. Par exemple :
        • Real fashion designer reacts to Oscars dresses
        • Actual lawyer reacts to House of Cards
        • Real marketer reacts to Super Bowl Ads
  • Ceci sert à bâtir un très large audience, qui regarderont avec intérêt.
  • Cette “masse” permet de générer des chiffres de vues, de partages et d’interaction qui encourage la plateforme (YouTube, Instagram, Facebook, Twitter, LinkedIn) à vouloir promouvoir vos vidéos à plus de gens puis qu’ils sont populaires.
  • Cette cible permet de vous populariser et devient la preuve social de votre crédibilité.
  • Elle permet de rejoindre entre-autre votre coeur de cible qui sera intéressé par votre 2e série de vidéos.

Le coeur de cible

Donc, votre cible qui est apte à convertir, ou acheter vos produits / services.

    • 2e série de contenu vidéo
      • Publication régulière ou ponctuelle
      • 7 à 10 minutes, ou plus encore (jusqu’à 1h, 1h30)
    • Ici on fait des contenus vendeurs et convaincant, qui démontre que vous savez de quoi vous parler et qui démontre des preuves de vos dires, qui encourage les auditeurs à cliquer pour en savoir plus, pour vous contacter. Par exemple :
  • Real insurance person reviews State Farm plans
    • Le sujet est beaucoup plus spécifique
      • Vrais avocat explique XYZ
      • Un réel installateur explique la différence entre une thermopompe centrale et murale
      • Vrais enseignant explique les débouchés d’un AEC en production télévisuelle
      • Eleveur de chiens compare les types de nourritures pour chiens.
  • Il faut inclure un URL simple et unique dans des vidéos afin de suivre la performance de votre effort marketing.
  • Ces vidéos auront beaucoup moins de vues, mais elles généreront des ventes.

Production du contenu vidéo

Les requis

Vos requis :

    • Pas une équipe de production ou louer un studio de tournage.
    • Un bureau
    • Une caméra
      • Peut être une grosse caméra photo qui fait des vidéos
      • Peut être votre téléphone
      • Pire allé, c’est votre webcam de laptop
      • Dans les 2 premiers cas, il vous faudra un trépied
    • Un micro (idéalement clippé sur vous, sinon près de vous)
    • Un arrière plan qui ne distrait pas de votre propos.
  • VOUS

Personne n’est mieux placé pour parler de votre sujet, votre industrie, vos produits / services, que vous. Oui des animateurs et professionnels savent bien parler et se présenter, mais les gens reconnaîtront un contenu authentique et unique en vous.

De plus, il vous faudra quelques atouts de branding qui seront réutilisés dans toutes vos vidéos afin de leur donner une allure professionnelle :

  • Bumper de 5 secondes en format MP4. Idéalement faite professionnellement. Fiverr est une bonne place où le faire faire si vous ne connaissez pas déjà quelqu’un.
  • Lower thirdVisuel “Lower Third” du tiers de page en format PNG, sur fond transparent. C’est un visuel un peu comme le texte qui apparaît en bas d’écran pendant la lecture des nouvelles. Une version avec votre nom, une autre pour des invités (on ne sait jamais). 
  • Visuels plein écran sur lequel on peut ajouter du texte pendant la vidéo.
    • 1920×1280 pour YouTube
    • 1280×1920 pour Instagram TV
    • 1080×1350 pour Facebook
  • Graphique “End Card” pour les vidéos YouTube. C’est la dernière séquence qui invite les gens à regarder une autre vidéo en particulier.

Être agile

Avoir le tout prêt et installé permet de produire du contenu vidéos rapidement sans perdre de temps. 

Donc, au lieu de planifier des contenus, planifier leur production, leur édition, etc… Enregistrez dès que vous avec quelque chose à dire. Passez moins de temps à planifier Prenez le peu de temps que vous avez à produire.

Si par exemple vous voyez de quoi qui évoque une opinion en vous, ou encore une question qui revient souvent, enregistrez votre réponse / réation / opinion.

Formule GREAT de Owen Video :

  • Grab attention
  • Relate to their problem
  • Explain your solution, 
  • Provide Actual proof that your solution works, and
  • Tell them what to do

Owen recommande d’enregistrer votre vidéo en 5 segments avant de l’éditer. Soit, 1 segment par lettre dans sa formule GREAT.

Il ne faut pas investir trop d’argent là dedans. Il faut investir du temps pour produit beaucoup de contenus, régulièrement. Ce sont vos contenus, qui à la longue généreront des résultats et des ventes.

Vos contenus s’amélioreront aussi à la longue. Créez une formule simple que vous répéterez à chaque fois, quitte à l’ajuster et l’améliorer au besoin.

La signature visuel de votre contenu vidéo est importante oui, mais votre contenu l’est davantage. Lorsque vous en verrez le besoin, et/ou aurez les moyens, prenez le temps de créer une intro / outro, ou faite la faire pour pouvoir l’éditer rapidement.

Apprenez comment utiliser un logiciel d’édition vidéo simplifié vous-même. Oui, cela vous prendra un peu de temps au début. Cependant, cela deviendra graduellement plus simple et rapide. Nous serez donc agile et rapide dans votre production de vidéo.

Production

Vous pouvez enregistrer vos vidéo avec un téléphone intelligent récent (2-3 dernières générations est suffisant).

Assurez vous que votre téléphone soit sur un trépied stable, et que vous soyez bien éclairé et qu’il n’y ait aucun son ambiant (fournaise, air climatisé, ordinateur bruyant, vent…). 

Avant de filmer, écrivez quelques notes et collez les sur le mur devant vous, près de votre téléphone ou la caméra qui vous filmera. Pas un script, mais les points importants.

Édition

Ensuite, on passe à l’édition. L’édition peut se fait aussi bien sur votre ordinateur, sur sur votre téléphone intelligent. Pour éditer sur mobile, Owen recommande Videorama. Sur ordinateur, j’utilise Filmora.

Bien entendu, coupez tous les “vide” pour que la vidéo soit active et sans pause. Regardez vos clips individuellement, d’un bout à l’autre pour vous assurer de la qualité de votre présentation : 

  • Souriez-vous?
  • Regardez-vous la caméra?
  • Vous êtes-vous enfargé dans vos mots?
  • Avez-vous oublié un point important?

Owen encourage d’ajuster, en mode édition, le cadrage de chaque autre clip pour plus clairement identifier les coupures au montage final.

Ajoutez vos éléments de branding (bumper, lower third et autres, selon les besoins de la vidéo).

Il est clair que les premières vidéos vous prendrons 2 à 4 heures à créer. Cette durée est uniquement dû à votre manque d’expérience. Vous aurez à découvrir comment fonctionne le logiciel d’édition, et ses options.

Rassurez-vous qu’après 4-5 vidéos, le processus vous prendra 1 heure au plus, de A à Z.

Promotion

Qui fait de la vidéo pour YouTube, Instagram, Facebook, etc.? Pas les studios d’Hollywood ou ceux de la télé.

Pensez comme un YouTuber. Ils savent que pour faire de l’argent avec AdSense, il faut générer des vues avec leurs vidéos.

La vidéo de cette façon permet de rejoindre un audience à un coût bien moindre que d’autres méthodes. Elle permettra de rejoindre une audience plus jeune, composé de milléniaux et de la génération X. Elle rejoint aussi les Baby Boomers, mais en bien plus petite proportion.

Adaptation multi-plateforme

  1. Créer votre vidéo à l’horizontale pour YouTube de 5 à 7 minutes (pas plus court).
  2. Prenez le meilleur 3 minutes et convertissez cela en format carré. On appelle cette version un meme, qui s’intègre bien dans un article de blogue, incitant à en savoir plus. 
  3. Prenez cette version et ajouter du texte en haut, et des captions au bas. Cette version peut aller sur Facebook, LinkedIn et Twitter.
  4. Prenez cette version carré et repositionnez là contre un fond vertical pour la diffuser sur IGTV. Le feed de nouvelle d’Instagram en jouera 1 min, et demandera aux gens s’ils veulent voir la suite. Ajoutez cette vidéo aussi à vos Stories Instagram. 

De votre enregistrement original, il y a maintenant 4 versions pour différentes plateformes.

Avec le transcrit de votre vidéo, vous avez un article pour votre blogue. De cet article, on peut extraire multiple citations qui peuvent servir de publications sur Facebook, LinkedIn et Twitter pour ramener les gens à lire l’article, ou regarder la vidéo. 1 article peut potentiellement générer 50 ou plus pièces de contenus – tous pertinents à votre propo car c’est de là qu’ils viennent.

Suivez votre progrès

Votre Google Analytics, ainsi que YouTube Studio, permettront de suivre votre progression, et la performance de vos efforts.

Temps de visionnement

La 1e donnée à suivre est le AVD (average view duration) qui indique le temps moyen de visionnement.

Si la moyenne est de 50 % pour une vidéo de 5 min, c’est 2.5 min. Pour une vidéo de 3 minutes, c’est 1.5 min, alors que pour une vidéo de 10 min, c’est 5 min.

Presque aussi important pour YouTube que le # de visionnement et le temps de visionnement. Plus votre vidéo est longue et que son temps de visionnement est long, plus elle sera promu par la plateforme (YouTube, Facebook, etc).

Visez 60-65% de visionnement pour une vidéo de 5 à 7 minutes avant de produire un contenu de 10 min. Si le AVD n’est pas très bon, c’est que votre cadence, sujet ou façon de présenter n’est pas adéquate. 

Qualité du contenu

Prenez le temps de regarder des contenus d’un YouTuber traitant d’un sujet semblable au vôtre. Examiner ses astuces d’édition, le découpage qu’il fait pour compacter sa présentation orale (éliminer les blancs et les “mmmm”). Font-ils usage de visuels ou autres trucs qui vous inspirent à améliorer vos contenus?

Analyser le volume visionnement du début à la fin de votre vidéo. Si les gens sautent par-dessus vous introduction, il faudrait considérer la changer, l’écouter ou l’éliminer.

Taux de clic

Sur YouTube, lorsque votre AVD approche et dépasse le 50 %, la plateforme fera davantage la promotion de votre contenu parmi les contenus additionnels recommandé. 

Dans le YouTube Studio, on peut voir le taux de clic de la pastille de votre vidéo lorsqu’elle est recommandé. 

Pour votre contenu vidéo de la 1e série (audience de masse), visez un t.d.c. de 3 à 4 %. Pour votre 2e série, attendez-vous à 7 % ou plus. Elles seront bien moins souvent proposés, mais uniquement à une audience bien ciblé et intéressé.

Patientez un peu

Donnez à vos vidéos environ 90 jours avant d’analyser leur performance avec les données ici-haut. Cela donnera amplement de temps pour qu’elles aient été vue suffisamment de fois pour que les ratios et moyennes soient statistiquement fiables.

Revenus

La raison de faire des vidéos pour vous est de générer des revenus. La vidéo ne génère pas des revenus du jour au lendemain comme le fait la publicité de recherche. Elle travail à long terme. 

Suivi des coûts

Suivez vos coût de production (votre temps et équipement acheter). Cela, c’est facile. Notez votre temps lorsque vous produisez une vidéo, et lorsque vous en faites la promotion. Cumulez cela par mois, par année.

Suivi des revenus

Moins évident est de déterminer les ventes générés par votre contenu vidéo. Si vous utiliser des URLs uniques (UTM), présentés dans la vidéo, et/ou dans sa description et commentaires, vous pourrez associer les ventes à vos vidéos. 

Cependant, il y aura toujours des gens qui auront regardé vos vidéos et qui décideront de passer à l’acte plus tard, prenant un autre chemin pour compléter une transaction. 

Usage d’URLs

N’utilisez pas d’URLs dans vos vidéos de la série 1. 

Pour la série de vidéos 2, utilisez un UTM dans la vidéo elle-même avec un raccourcisseur d’URLs. Ou encore, une URL uniquement utilisé dans vos vidéos (ex.: monsite.com/youtube) qui n’est pas accessible par votre menu de navigation.

Cela permet de suivre l’achalandage grâce à vos vidéos.

Un astuce important, est de maintenir une promotion, donc l’URL unique, en vigueur à travers toutes les vidéos portant sur le même sujet. Autant cela serait intéressant de voir l’impacte de chaque vidéo individuellement sur vos ventes, leur popularité risque d’être granulaire. Donc l’accumulation à travers plusieurs vidéos générera un volume plus intéressant de données à analyser.

Appel à l’action

Soyez clair et actif avec votre appel à l’action. N’invitez pas simplement les gens à visitez votre boutique, ou votre site. Dites leur de regarder telle vidéo ensuite, ou de consulter tel produit sur votre site.

Dans vos vidéos de masse, invitez les gens à voir une autre vidéo spécifique et pertinente (une autre vidéo de masse), à la fin de chaque vidéo. Cela augmentera d’advantage vos visionnements, et votre AVD.

Il ne faut pas trop souvent inviter les gens à voir une vidéo ciblé. 

L’appel à l’action dans une vidéo ciblé peut être de regarder une autre vidéo ciblé pertinente sur le même sujet, et/ou d’en apprendre davantage sur votre site.

Note :

Cet article c’est en partie inspiré de l’article “5 Video Marketing Hacks for Small Business Owners” par Kim Garst que je lis régulièrement.

Add comment