Le coup de chaud de l’hémisphère nord, du jamais vu en 30 ans…

Le coup de chaud de l’hémisphère nord, du jamais vu en 30 ans…

L’été est chaud cette année, il s’agit réellement d’un coup de chaud. Un mois de juillet hors-norme pour deux raisons, les températures sont au-dessus des normales. Et, cette anomalie est valable pour l’ensemble de l’hémisphère nord.

Des températures record ont été enregistrées dans une grande partie du monde, cette semaine. Et ce n’est pas fini, les températures resteront largement au-dessus des normales pour la semaine qui vient. Et c’est valable pour une partie importante de l’Europe, et du continent nord-américain.

L’article « Le coup de chaud de l’hémisphère nord, du jamais vu en 30 ans… » a paru originalement sur MétéoGlobale.com

Effets marquants

L’Algérie a connu des températures les plus élevées jamais enregistrées en Afrique.  La Grande- Bretagne a connu sa troisième vague de chaleur la plus longue de son histoire et pour la petite histoire, le toit du Glasgow Science center formé d’une membrane en goudron s’est liquéfiée sous l’effet de la chaleur et s’est répandue sous forme d’un liquide noir et gluant à l’intérieur du bâtiment.

Feux de forêt

Et ce n’est pas l’effet le plus marqué de ces vagues de chaleur successives. Les feux de forêt se développent un peu partout.  Dans l’Ouest canadien, après une zone d’orages particulièrement active (200 000 éclaires en quelques heures), le sud de l’Alberta s’est enflammé tant la sécheresse était grande. En Europe, l’Ukraine subit des incendies de forêt à grande échelle. La Norvège, la Suède ne sont pas en reste côté incendies.

La Niña

Enfin, il faut également savoir que nous sommes entrés depuis quelques semaines déjà sous l’influence de La Niña.

Ce phénomène météo majeur a comme conséquence d’apporter de l’air plus froid. Ce qui n’est pas le cas pour l’instant. Selon L’OMM (organisation météorologique mondiale), ces températures élevées sont en contradiction avec le phénomène climatique mondial La Niña.

Décidément, ce mois de juillet nous surprendra jusqu’au bout ….

Pas vraiment en tout cas pour l’Amérique du Nord qui retrouvera des températures plus normales par rapport aux normales de saison dans les prochaines semaines. De la pluie viendra également, mais les quantités resteront faibles. Rappelons que la norme est de 80 mm pour le mois.

Add comment