Santé globale, arme parfaite pour contrer la pénurie de main-d’œuvre?

Santé globale, arme parfaite pour contrer la pénurie de main-d’œuvre?

C’est quoi la santé globale?

Qu’est-ce que la santé globale? Et pourquoi est-ce que je vous en parle?

Il s’agit d’un enjeu de société. La santé globale se définit comme un état de bien-être physique, mental, social et financier. Il ne s’agit donc pas nécessairement d’une absence de maladie ou d’infirmité.

Il s’adonne que, de nos jours, les services offerts par une employeur en matière de santé globale devient un attrait important pour les nouveaux employés.

Je vous en parle, car c’est un sujet auquel je m’intéresse depuis un certain temps maintenant. Aussi, j’ai été invité par la Financière Sun Life Québec à assister à une conférence sur le sujet. Le lundi 26 février avait lieu une conférence du Cercle canadien de Montréal, de Robert Dumas, président et chef de la direction de la Financière Sun Life, Québec.

Pourquoi est-ce important maintenant?

Une responsabilité des entreprises est qu’elle doit être gérée dans l’intérêt non seulement de ses actionnaires, mais aussi de ses employés.

Quelque 50 000 cas d’invalidité sont gérés en moyenne par la Financière Sun Life au Canada. Vous imaginez ce que cela représente pour tous les assureurs? Et ce chiffre est en constante augmentation, car la population vieillit…

Afin d’illustrer le point, on estime à 6 000 le nombre de centenaires au Canada en 2017. Dans 10 ans, ils seront 35 000.

Il est clair que nous vivrons de plus en plus longtemps. Mais aurons-nous les finances nécessaires pour bien vivre tout ce temps? Et surtout, serons-nous en bonne santé?

  • 57 % des employés québécois souffrent d’une ou plusieurs maladies chroniques.
  • C’est 72 % chez les 55-64ans.

Vos employés sont-ils assurés pour cette éventualité? Au boulot, sont-ils rassurés parce que vous y avez pensé pour eux?

  • 30 % des employés disent que leur environnement professionnel est une source de stress les ayant rendus malades.

Pénurie de main-d’œuvre

Dans divers secteurs d’emploi, il y a pénurie de main-d’œuvre au Québec depuis un certain temps maintenant. Les employeurs se demandent donc  comment attirer et garder cette main-d’œuvre qui se fait de plus en plus rare.

La dynamique employeur-employé évolue constamment. Aujourd’hui les employés sont très mobiles et leurs attentes face à leur employeur changent. Ces attentes varient d’ailleurs d’une génération à une autre. Par contre, l’offre des employeurs à leurs employés a peu évolué pendant ce temps.

  • 44 % des Canadiens confirment que l’argent est la première source de stress.

Alors, que pouvez-vous faire pour alléger ce stress? Oui, c’est aussi votre responsabilité. Un employé en difficulté financière passe 13 % de son temps au travail à régler ses problèmes. C’est environ 1 heure par jour. En vous impliquant, en améliorant la condition financière de vos employés, vous contribuez à ce qu’ils soient davantage présents mentalement lorsqu’ils sont au boulot, car ils seront moins inquiets.

Avoir en place un programme de santé globale permet d’atteindre un taux de roulement inférieur à 40 %.

Repenser le rôle des entreprises.

Une entreprise est performante grâce à ses employés. Il est donc de sa responsabilité de faire tout son possible pour améliorer la santé de ses employés.

Les gestes posés par les entreprises pour contribuer au bien-être des employés sont vus comme une dépense. Cependant, un an plus tard, de nombreux exemples confirment que la rétention des employés s’est grandement améliorée, tout comme la satisfaction des employés. La productivité suit logiquement.

Il faut faire de la santé globale un élément-clé de nos plans stratégiques. En effet, il faut aller bien au-delà de la responsabilisation des individus. Ensuite, il faut des solutions en milieu de travail, car c’est là que vos employés passent la majorité de leur vie.

La finalité de cette réflexion se doit d’être beaucoup plus qu’un simple programme d’assurances collectives.

Les bénéfices d’un plan clair

Avoir un programme d’assurances collectives dans l’entreprise contribue à moins d’absentéisme (1,5 jour / employé / année), donc plus de productivité. Alors, il faut aller plus loin et développer une stratégie de prévention plutôt que réagir.

  • L’absentéisme coute 16 milliards $ par an au Canada selon le Conference Board.

Un programme d’assurances collectives répond aux problèmes actuels des employés; il ne prévoit pas le futur. Aussi, il est plus judicieux d’améliorer aujourd’hui la santé des employés en intégrant par exemple des solutions de mieux-être, comme des programmes d’assurances collective pour prévenir les problèmes.

Les pistes de solution peuvent inclure :

  • le télétravail,
  • des horaires flexibles,
  • le yoga ou l’exercice en milieu de travail,
  • l’accès à un centre sportif,
  • un défi santé,
  • des marches sur l’heure du midi,
  • des conférences internes sur la santé, la nutrition, le sommeil, les finances personnelles ou la gestion de patrimoine.

Oui, même la santé financière! 3 personnes sur 4 au Canada ne savent pas combien elles doivent épargner pour leur retraite. N’est-ce pas là tout un élément de stress?

Pour une entreprise, il ne s’agit plus d’une dépense, mais d’un investissement. Si les employés sont en meilleure santé globale, ils seront définitivement plus productifs et risquent d’être plus fidèles.

C’est plus important pour les petites et moyennes entreprises où perdre un employé est beaucoup plus critique. Dans une plus grande entreprise, c’est un peu moins grave, car il existe de la redondance entre plusieurs postes.

Quelques exemples de plan de Santé Globale

McKesson Canada, compagnie pharmaceutique, a revu de fond en comble ses programmes d’avantages sociaux il y a quelques années. Parmi les actions prises à l’époque, l’entreprise a ajouté un bilan de santé annuel gratuit pour chaque employé.

Une autre entreprise œuvrant dans l’événementiel a offert à tous ses employés une semaine de vacances, payée, de plus par année. Au-delà du coût de l’initiative, la rétention des employés un an plus tard était pratiquement parfaite. Les employés étaient tous plus motivés et plus performants.

D’autres entreprises encore offrent un gym, des entraîneurs, des massothérapeutes, et plus encore. Ce sont tous des éléments d’attrait pour un nouvel employé.

Dotez-vous une stratégie de prévention de la santé. Santé physiologique, santé mentale ainsi que santé financière sont toutes aussi importantes les unes que les autres.

Add comment