Ad Blocker – les éditeurs contre-attaquent!

Ad Blocker – les éditeurs contre-attaquent!

J’ai récemment publié un article sur la menace plus que concrète maintenant qu’est les bloqueurs de publicités (Ad Blocker) pour les éditeurs internet.

Le phénomène du ad blocker qui pendant plusieurs année n’avait aucun réel impact sur l’industrie de la publicité sur Internet a pris une ampleur sans précédent en 2015 avec une croissance de 43% versus 2014. Notamment, au Canada à l’été 2015 on estimait à 20% la part des internautes qui font du Ad Blocking (étude d’Adobe et Page Fair).

Un outil pour détecter le Ad Blocker

getting-lean-with-digital-ad-ux-300x250IAB aux États-Unis a lancé le programme LEAN présentant des lignes directrices à respecter en opérations publicitaires afin de rendre la publicité plus acceptable à l’usager. J’en ai d’ailleurs parlé dans mon billet précédent.

Ce programme présente aussi aux éditeurs, qui souffrent des effets des bloqueurs de pub dans leurs revenus, quelques pistes de solutions. Toutes les pistes de sont pas applicables à tous les éditeurs; ce sera du cas par cas.

IAB et son Tech Lab sont en développement d’un script qui permettra aux éditeurs de détecter si un ad blocker est en usage par un usager. Ce script permettra aussi à l’éditeur de prendre une décision sur comment traiter les usagers qui bloquent les publicités qui génèrent leurs revenus.

Comment les éditeurs réagissent-ils?

Lorsque l’éditeur peut reconnaitre qu’un usager bloque la publicité, il a quelques options à sa disposition :

  • Rien faire :
    1. Si la part du blocage n’affecte pas l’inventaire publicitaire moyen vendu, il peut opter de ne rien faire. C’est-à-dire si l’éditeur a de façon régulière beaucoup d’inventaire invendu, les bloqueurs n’affecteront probablement pas ses revenus.
  • Pay wall :
    1. L’éditeur peut rediriger l’usager vers une page l’instruisant sur l’impact de sa décision de ne pas voir les publicités. S’il désire accéder aux contenus sans publicité, il devra payer pour le contenu.
  • Limiter les contenus disponibles :
    1. Une mesure moindre du pay wall, l’éditeur peut permettre à l’usager bloqueur de pub de consulter un nombre X limité d’articles avant d’être redirigé à la formule payante.
  • Requérir un compte :
    1. L’éditeur pourrait exiger que l’usager ait un compte avec login sur son site afin de pouvoir accéder aux contenus. De cette façon, même s’il ne perçoit pas de revenus par la publicité, il obtient des données de navigation qui peuvent être monnayable autrement.
  • Remplacer la publicité par d’autres opportunités marketing :
    1. L’éditeur peut, en reconnaissant un usager qui bloque la pub, diffuser un contenu alternatif (payé par un annonceur, mais pas servi par un outil reconnu du Ad Blocker) ou encore une initiative marketing tel un formulaire d’inscription à une infolettre, promotion de contenus payé, concours ou autres contenus.

Comment comptez-vous adresser la situation?

Add comment