Comment vérifier si nos efforts numériques sont bien fait? 1

Comment vérifier si nos efforts numériques sont bien fait?
This entry is part 3 of 15 in the series Audit en Communications Interactives

Comment vérifier si nos efforts numériques sont bien fait? Trop souvent on me rapporte que le plus important frein encore aujourd’hui à l’accélération du numérique dans les projets marketing, communications, publicité, mobiles et sociales, est le manque de confiance de la haute direction. Manque de confiance car la haute direction ne connaît pas très bien ces nouvelles plateformes et leurs tactiques.

Attention, cette haute direction est plus que consciente de l’importance de ces nouvelles possibilités, sans pour autant comprendre comment elles fonctionnent.

Je comprends parfaitement la situation ayant moi-même travaillé dans de tels organisation et ayant siégé sur les comités exécutifs et comités de direction. Parfois ce sont les dirigeants eux-mêmes qui m’apostrophent pour valider un point ou une façon de faire.

Manque d’expérience

La raison pour ce manque de confiance est bien simple. La haute direction de la plupart des entreprises dont la fonction première n’est pas le marketing numérique ou les technologies de l’information (donc la grande majorité des entreprises) n’ont pas gravi les échelons en passant par le numérique. Ils n’ont donc jamais, ou très peu pratiqué ces disciplines eux-mêmes, contrairement aux autres disciplines de l’entreprise tel la production, la distribution, les ventes, la comptabilité ou même le marketing dans le sens large (mais traditionnel). Ils se retrouvent maintenant dans la situation où ils gèrent des spécialistes numériques ou même un département de spécialistes numériques. Ils les ont embauchés pour leur expérience et leurs compétences, mais ne sont pas à l’aise de juger de leur performance, n’ayant jamais occupé ces fonctions eux-mêmes.

N’empêche que les plateformes et possibilités numériques font partie de votre coffre à outil payé et contrôlé, fait partie de votre quotidien. Il devient donc important d’obtenir une revue objective externe de votre situation.

Voici l’Audit en Communications Intégrées

Je propose maintenant aux entreprises Québécoises un service d’audit en communications intégrées, c’est à dire une vérification compréhensive des stratégies et façons de faires en communications et publicité autant traditionnelle que numérique afin de témoigner de leur alignement et respect des bonnes pratiques à la haute direction de ces entreprises.

Le but ultime est d’offrir l’analyse d’un tiers qui est objectif et non-biaisé, des projets numériques de l’entreprise afin de découvrir l’heure juste.

Contactez-moi, Samuel Parent, pour plus de détails sur ce nouveau service.

Rédigé par .

Series Navigation<< Audit est un mot qui menaceUn audit marketing, biaisé ou non? >>

One comment

Add comment