C’est quoi la publicité native?

C’est quoi la publicité native?
This entry is part 17 of 23 in the series Marketing par le contenu

Depuis un an maintenant nous entendons parler de la publicité native (native advertising). J’ai passé les premiers mois de l’an dernier à tenter de comprendre de quoi il s’agissait car chaque explication que j’investiguai était différente de la précédente. Mais j’ai fini par y voir claire. Il s’agit de publicité, donc de marketing payé, pas de marketing contrôlé ou mérité.

La publicité native est celle qui se cache sur un site en pleine vue.

La publicité native est celle qui a d’l’aire du contenu parmi lequel elle parait.

Ceci implique donc beaucoup de possibilité, car il y a bien des différents genres de sites et de plateformes de contenus. Mais encore, de quoi parle-t-on concrètement?

Si on part de ce que nous connaissons de très longue date, il s’agit du bon vieux publireportage – un article payé parmi les articles éditoriaux. Je reviendrai sur ceci car aujourd’hui cela se fait d’au moins trois façons différentes. C’est le terrain de jeu sur lequel joue les principaux éditeurs de contenus, en et hors ligne, que vous connaissez lorsqu’ils disent qu’ils peuvent vous offrir de la publicité native.

Si on regarde les moteurs de recherche, la publicité qu’on peut y placer (AdWords par exemple) est considéré comme de la publicité native car à part la mention « Ads » elle est difficilement différenciable des résultats organiques (visuellement).

Si on porte notre attention aux médias sociaux, alors les placements de contenus payés parmi les flux de contenus des usagers sont tous les exemples de publicité native. Donc il s’agit des sponsored stories sur Facebook, sponsored tweets sur Twitter, promoted videos sur YouTube, promoted pins sur Pinterest, etc…

Comme il s’agit de publicités, il est qu’elle vise à atteindre un objectif particulier et qu’elle soit mesurable afin de savoir qu’elle a atteint son objectif ou non et pour voir ce qui a mieux performé, ainsi que les moins bons coups pour en tirer des leçons.

Mais encore? Pourquoi en faire?

La publicité native, contrairement au bon vieux publireportage que peu de gens prenait le temps de lire, doit justement attirer l’attention, répondre à des interrogations, d’être d’un réel intérêt et concrètement utile pour l’usager / lecteur.

Donc ce n’est pas un pitch de ventes déguisé ou plus discret. C’est une façon d’amener le consommateur un pas plus près de votre marque, d’établir votre crédibilité, votre expertise, votre savoir et votre fiabilité.

La publicité native agit dans le haut du processus d’achat du consommateur auprès de la portée, l’attention, l’intérêt et la considération – pas directement sur le magasinage ou l’action d’acheter.

Est-ce que ça performe?

Oui, des études commencent à être réalisé et publié témoignant de la performance de bons contenus publiés sous forme de publicité native. Une étude prouvait que les vidéos promus sur YouTube performent beaucoup mieux que les publicités standards qui y sont présentés, pour la même marque.

Ceci dit, il y a beaucoup de publicités native qui ne performent pas bien – si elles demeurent de simples pubs en déguisement, elles sont voué à l’échec. Il est important de toujours de demander, « si j’étais consommateur, serais-je réellement intéressé à lire ou regarder ceci » – pas « j’aimerais que mes consommateurs lisent ceci. »

Y voyez-vous plus claire? Avez-vous d’autres exemples? Partagez-les ici-bas.

rédigé par .

Series Navigation<< Combien coûte votre stratégie de contenus marketing?3 types de publicité native en contenu de marques >>

Add comment