CRM: décision 5

CRM: décision
This entry is part 6 of 7 in the series Sélection d'un CRM

L’été passé j’ai eu à magasiner une solution CRM pour notre équipe. Je ne suis pas un spécialiste la dedans,  ce type mais je crois avoir suffisamment lu et étudier la question pour pouvoir vous transmettre quelques conseil que j’espère sauront vous aider dans votre démarche.

Il y a plusieurs étapes dans ce processus:

Ce billet porte sur l’avant dernier point, soit la prise de décision.

En fin de compte chez nous mes tâches se sont réorientées plus spécifiquement sur l’éducation et une autre de notre petite équipe a pris la relève sur ce dossier. C’est une bonne chose considérant que je suis un de deux employés qui travaillent presque exclusivement à distance alors que les autres dont dans un bureau à Toronto. C’est plus pratique avoir le « chargé de projet » sur une tel implantation. À proximité afin que tous puisse avoir le maximum d’aide pendant la période d’intégration et d’apprentissage.

La décision est maintenant prise, mais l’intégration n’est pas encore entamée donc pour cette raison je ne nommerai la solution retenu sauf pour dire qu’il s’agit d’une solution pour moyenne et grandes entreprises très répandu.

La période d’intégration doit se faire de concert entre l’équipe interne qui se servira de la solution et le fournisseur de service afin de bien intégrer les données disponibles pour qu’elles entrent dans les bons champs et dans le bon format. Le but de tout ceci est de pouvoir facilement trouver des informations, ou d’en croiser- il faut que les données soient propres.

Il faut ensuite produire les modèles de rapports dont le besoin est anticipé. On peut aussi programmer une automatisation de ces rapports afin de les recevoir à la régularité souhaité.

Il faut aussi effectuer les connections nécessaires avec tous les autres systèmes utilisées et les tester afin que l’information qu’on souhaite rassembler dans une même base de données s’y retrouve le plus simplement et automatiquement que possible.

Ensuite il faut que tous les usagers aille vérifier, corriger et ajouter les donnes qui les concernent, dès qu’ils ont été formé sur comment s’en servir. Après l’intégration initiale de données, il y aura invariablement quelques doublons avec des cas où différentes données seront désuètes et d’autres seront à jour – quelqu’un devra faire le ménage.

Le plus important facteur de réussite est de s’assurer que tous s’en servent pleinement dès le départ et alimentent le CRM régulièrement. La qualité des rapports qu’on en sortira afin de prendre des décisions dépend entièrement sur ceci.

Voilà ma réflexion sur ce sujet, en souhaitant que cela ait pu être utile à quelqu’un…

SVP ne vous gênez pas à me soumettre vos idées et commentaires sur ce sujet ou d’autres.

Series Navigation<< Évaluation des solutions CRM disponibles (suite)CRM: intégration >>

5 comments

Add comment