Les options de ciblage publicitaires – ciblage comportemental 4

Les options de ciblage publicitaires – ciblage comportemental
This entry is part 7 of 11 in the series Options de ciblage publicitaire

Il y a de plus en plus de façons de contrôler le ciblage de la publicité sur les plateformes interactives : la géographie, la fréquence et le comportement n’en sont que trois.

Veuillez aussi consulter les autres types de ciblages déjà présentés :

Le ciblage comportemental (behavioral targeting) :

Le ciblage comportemental consiste de façon générale de suivre le comportement des visiteurs dans certaines sections clés et les reconnaître partout ailleurs pour leur cibler de la publicité – soit sur un site en particulier (gros idéalement) ou sur un réseau de sites. L’idée à la base est de valoriser l’auditoire prisé par certains annonceurs, au-delà des contraintes du ciblage contextuel.  L’exemple classique est l’automobile. Autant au Canada qu’aux États Unis, il existe moins d’inventaire dans les sections de contenu automobile de sites web qu’il y a de demande. Comment vendre plus? On identifie les réguliers et on les cible ailleurs (dans la section cinéma, horoscope, bourse…).

Il existe plusieurs manières d’effectuer le ciblage comportemental. À sa plus simple expression, on identifie un comportement que tous s’entendent est légitime pour représenter le groupe cible. Par exemple, pour cibler quelqu’un qui a l’intention d’acheter un nouveau véhicule, quelqu’un qui reviens sur une section 2x par semaine pendant 2 semaines peut être considéré comme ayant un comportement qui témoigne est dans le groupe cible. On s’entend qu’il s’agit d’une de deux personnes réellement : soit de quelqu’un qui magazine une voiture, ou un maniaque d’auto. Ce dernier est aussi pertinent car il/elle sera appelé par ses amis pour des conseils lorsqu’ils auront à magasiner une voiture.

Le ciblage comportemental peut se faire directement avec un réseau publicitaires ou portail qui a identifié des comportements « légitimes » sur son réseau de sites, ou encore en achetant des profils qui ont été identifié de façon semblable via un échange de données pour les re-cibler ailleurs sur d’autres réseaux ou via un échange publicitaire.

Avec ce type de ciblage, lorsqu’on est un annonceur ou un publicitaire, il est facile de s’emballer en voyant le potentiel. Si on se met dans la peau d’un usager, ce que nous sommes tous aussi, on peut aussi avec une réaction inverse en réalisant à quel point tous nos gestes en ligne sont non-seulement comptabilisé, mais aussi enregistré et suivi. Ceci peux nous faire peur, certainement que ceci horrifie plusieurs individus. Sachez que si vous ne souhaitez vraiment pas vous laisser suivre en ligne, vous pouvez d’une part supprimer vos fichiers témoins (cookies) régulièrement car c’est le principal outil de suivi, et vous pouvez lire plus attentivement la note légale des sites que vous consulter afin de connaître quelles données ils collectent, ce qu’ils font avec ces données et combien de temps ils les conservent.

Très souvent, les sites conservent les données pour leur usage interne, et encore là pour quelques mois au plus. Parfois par contre ils vendent ou rendent disponible pour la vente les profils de données collectées. Rassurez-vous qu’au Canada une loi est en place pour protéger vos informations personnelles qui s’applique tout autant au Web qu’au monde traditionnel. Les données qui sont réutilisé sont celles qui identifie votre comportement, pas votre sexe, âge ou encore votre numéro de carte bancaire.

Ultimement, retenez qu’aucun annonceur veut ou peut prendre le temps de s’adresser à un individu spécifiquement, mais à un ensemble de gens qui ont un point en commun et représente un potentiel de ventes pour l’entreprise annonceur.

Notez que certain de ces contenus ont déjà été publié dans un billet précédent : L’Arbre Généalogique du Ciblage ou encore la partie 2 de cette série – qui incluent d’autres options de ciblage moins utilisés aujourd’hui.

Series Navigation<< Les options de ciblage publicitaires – mots clés et démographiqueLes options de ciblage publicitaires – l’intention d’achat >>

4 comments

Add comment