Les options de ciblage publicitaires – le re-ciblage 4

Les options de ciblage publicitaires – le re-ciblage
This entry is part 5 of 11 in the series Options de ciblage publicitaire

Il y a de plus en plus de façons de contrôler le ciblage de la publicité sur les plateformes interactives : la géographie, la fréquence et le comportement n’en sont que trois.

Veuillez aussi consulter les autres types de ciblages déjà présentés :

Le re-ciblage ou re-marketing (retargeting / remarketing) :

Le re-ciblage est une tactique par laquelle un annonceur peut récupérer une vente non-complété alors que le consommateur est repartis ailleurs sur le web. Une super façon de s’attaquer à l’abandonnement du chariot de magasinage sur votre site. C’est aussi une façon géniale d’offrir une opportunité inattendu ou de majorer (upsell) une vente à un client ou quelqu’un qui est déjà incliné à vous considérer.

Il s’agit en effet de “tagger” un visiteur sur le site de l’entreprise annonceur – normalement quelqu’un qui a consulté une offre mais qui n’a pas acheté (convertis). Le taggage se fait via un fichier témoin (cookie) déposé sur l’ordinateur de l’usager afin de l’identifier ailleurs à l’avenir. Cet annonceur peut ensuite cibler cet individu sur un site média avec une offre renouvelé ou meilleur, sachant très bien que cette personne est déjà intéressée à sa marque, son produit ou son service, leur donnant ainsi l’opportunité de convertir à nouveau (faire une vente).

Le re-ciblage se fait en relation à long terme 6 mois et plus avec des réseaux médias Internet qui placeront le code de l’annonceur dans leur serveur publicitaire (seul l’annonceur peut lire le fichier témoin déposé sur l’ordinateur de l’usager). Ces réseaux peuvent donc, peu après une période d’évaluation du trafic généré sur leur réseau par les gens ayant consulté le site du client, convenir d’un volume de visibilité disponible afin de présenter aux consommateurs les offres (créatifs) ciblés selon le comportement / consultation de ces gens.

Un exemple plus concret serait quelqu’un qui magasine un vol Montréal-Toronto et qui magasinerait les sites web de AirCanada, WestJet et Porter pour comparer les prix et disponibilités. Pendant qu’il/elle y réfléchit, il se promène sur un site de météo voir le temps qui fera à Toronto, et BANG, West Jet lui fait une meilleur offre pour un voyage Montréal-Toronto – cela fait pencher la balance et incite le client potentiel à devenir un vrais client.

Bien que ceci ne génère pas de nouvelle portée ni de notoriété, tous les annonceurs devraient avoir une campagne de reciblage pour capturer les « clients faciles » en tout temps.

Notez que certain de ces contenus ont déjà été publié dans un billet précédent : L’Arbre Généalogique du Ciblage ou encore la partie 2 de cette série – qui incluent d’autres options de ciblage moins utilisés aujourd’hui.

Series Navigation<< Les options de ciblage publicitaires – le géociblageLes options de ciblage publicitaires – mots clés et démographique >>

4 comments

Add comment